Aeschne est Sandrine Valter

La créatrice raconte, à mots couverts, son enfance bohème et chaleureuse, et les journées passées à habiller ses poupées, qui furent ses premiers modèles.
Adolescente, elle se concentre évidemment sur sa propre silhouette, customisant ses vêtements, chinant à Montreuil des robes qu’elle reprend, et modifie.
Sa passion pour l’art et l’histoire, détermine le choix de sa formation. Elle étudie le stylisme et le modélisme à Elisa Lemonnier. Elle achève son apprentissage auprès d’Angelo Tarlazzi, Amazone et Weinberg.
En juillet 2003, elle décide de créer Aeschne, la marque qui porte ses créations.


Aeschne, une philosophie

le rétro chic qui caractérise ses créations, trouve son origine dans la gracile libellule aeschne, emblème de la marque.
Les influences de Sandrine : les vieux vêtements, les meubles anciens, les objets d’avant, la dentelle, les vieux imprimés, se retrouvent dans ses modèles.
Les vestes sont cintrées, les manteaux bien ajustés, les robes parfaitement coupées. Toute sa ligne, féminine jusque dans les finitions, tourne autour du passé, totalement restructuré et revisité.
Les collections sont en série très limitée, entièrement produites à Paris. Les tissus achetés dans la capitale, sont choisis pour leur qualité et leur confort. Les matières nobles sont privilégiées : laine, soie, cachemire, coton, viscose premium.
Choisir un vêtement Aeschne c’est faire pousser les coquelicots et les clochettes sous nos souliers vintage.

Sandrine Valter créatrice d'Aeschne, marque de vêtements faits à Paris